fbpx

[INTERVIEW] Simon nous parle de son expérience 1KMatch à Lyon !

1KMatch, tu connais ? Ce programme d’1Kubator qui permet aux entrepreneurs dans l’âme, qui n’ont pas d’idée de projet, de se lancer dans le grand bain !

Besoin d’en savoir plus ? Nous pourrions parler du programme nous-même, mais quoi de mieux qu’un retour d’expérience par un participant au programme ? Simon nous fait le plaisir de nous présenter son expérience 1KMatch, découvre son interview !

Qui es-tu ?

Je m’appelle Simon, j’ai 35 ans, ingénieur de formation ayant toujours eu l’âme d’entrepreneur. Comprendre les différentes facettes du développement d’activités a toujours été quelque chose qui m’attirait. J’ai 2 expériences principales : 6 ans en tant que Directeur Associé d’un cabinet de conseil en stratégie environnementale à Paris ; et cofondateur d’une startup dans le divertissement : Tabobine. A ce stade de mon parcours, je souhaitais démarrer une nouvelle activité sans idée particulière, et donc rejoindre une jeune structure en création pour la renforcer

Quels sont les atouts majeurs d’1K Match ? 

  • Le contenu et outils proposés
  • Le cadre, pour valider sa démarche : des temps d’échanges priviligiés
  • L’écosystème qui apporte de la confiance et donne l’opportunité de rencontrer des porteurs de projets en demande de renforts.

3 conseils à donner pour la prochaine session ?

  • Avant de rentrer dans le programme, il faut bien valider que le projet est de rejoindre ou créer une entreprise. Se lancer comprend en effet certaines insécurités au quotidien, c’est un où l’on a peu de visibilité. Il faut donc prendre le temps en amont de peser et analyser cela. Par exemple, il faut bien anticiper l’impact qu’aura la création d’une entreprise dans sa vie au quotidien ; l’engagement total sur le plan financier et humain que nécessitera cette aventure !
  • Ensuite, être ouvert d’esprit, ce que le programme permet bien d’appréhender. Ne pas avoir un type d’idée fixe, car il y a des activités et des niveaux de maturité différents au sein des porteurs de projets. Ne pas avoir d’idée arrêtée, c’est la clé du succès.
  • Enfin, le dialogue, réseauter, échanger, être curieux pour identifier les opportunités. Faire connaître sa démarche au plus grand nombre ne peut qu’avoir un impact positif.

Ce qui t’a le plus surpris ? 

À 35 ans, on peut avoir une vision assez précise de ce que l’on est, de ce que l’on sait faire et ce que l’on veut faire. Mais 1KMatch permet d’avoir des débriefings sur son profil : c’est toujours intéressant d’avoir des retours des perceptions de ceux qui nous accompagnent, mais également des autres incubés. J’ai ainsi reçu des retours très enrichissants pour la suite de mon parcours

Et aujourd’hui ?

Je continue, bien que je n’aie pas encore trouvé le projet avec lequel me lancer. Pour être un bon entrepreneur selon moi, il faut un supplément d’âme, et ressentir le projet, le vivre à 100%. Pour le moment, je n’ai pas encore ressenti ce « truc ». Mais les échanges ne s’arrêtent pas, et je reste en contact avec l’écosystème 1Kubator afin de pouvoir trouver l’idée qui match avec mon projet.

Merci à Simon pour son retour d’expérience 1KMatch !
Si comme lui tu veux te lancer, inscris-toi avant le 25 avril ici !

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search