[FOCUS] Christophe Courtin, entrepreneur et business angel chez 1Kubator

Entrepreneur et Business Angel, Christophe Courtin a investi dans 1Kubator. À l’occasion de notre récente levée de fonds, nous l’avons interviewé !

business angel entrepreneur

Résumé de son parcours

Diplômé de Paris-Dauphine, Christophe monte en 2007 à l’âge de 26 ans sa 3ème société, Santiane. Et ce sera la bonne ! Sur le marché traditionnel du courtage en assurance, il prend un prisme résolument techno et innovant qui le propulsera leader sur le marché français en moins de 5 ans. Il recevra le Prix de l’ entrepreneur de l’année en 2012 dans la catégorie Innovation. Huit ans après la création, il cède Santiane – 50 millions d’euros de CA et 350 collaborateurs. Il entame ensuite une seconde vie de business angel avec déjà plus d’une trentaine de deals en moins de 2 ans (via sa holding Courtin Investment); ce qui le place comme l’un des business angels référents en Europe. Christophe est également un investisseur important en immobilier avec sa foncière Courtin Real Estate.

 

1Kubator: Pour vous, que signifie « être entrepreneur » ?

Christophe Courtin: Être entrepreneur, c’est créer son entreprise en ayant un projet et en mettant toute son énergie à son développement et à sa réussite.

1K: Pourquoi avez vous choisi d’investir dans les startups ?

CC: J’ai créé une startup en 2007 (Santiane) qui s’est bien développée et que j’ai cédé en 2015 et dont je suis complètement sorti du capital en Février 2018. Depuis 2 ans , j’ai investi dans environ 35 startups. L’entrepreneuriat est une de mes passions et je suis ravi d’accompagner d’autres entrepreneurs, dont je me sens très proche de par mon parcours. Aussi, ayant réussi dans le digital, je trouve normal de donner la chance à mon tour à des entrepreneurs de développer leur projet et de les aider tant financièrement qu’humainement.

1K: Et plus particulièrement dans 1Kubator ?

CC: 1Kubator est le premier réseau d’incubateurs de France déjà présent dans les grandes villes de Province comme Lyon, Bordeaux, Nantes, Rennes et d’autres vont ouvrir sous peu. Il y a beaucoup de talents en province et de beaux projets et je trouve idéal de pouvoir les financer et les accompagner dans leur région. Ayant moi-même fondé mon groupe d’assurance Santiane en 2007 à Nice, je connais les avantages que peut procurer la Province pour créer son projet et le développer.

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search