fbpx

[1KONSEIL] 5 étapes pour construire une landing page qui convertit : le cas Urchink

Quand on lance son entreprise, en tant qu’entrepreneur, on se demande systématiquement comment on doit présenter son business à ses futurs utilisateurs avec une landing page.

Quel message faire passer ? Comment rassurer les utilisateurs ? Mais surtout comment les faire passer à l’action et passer de futurs utilisateurs à réels utilisateurs ?

Dans cet article, nous vous présenterons 5 étapes clés pour construire une landing page avec un excellent taux de conversion, illustré par le cas de UrchinK, incubé à 1Kubator Lyon.

ÉTAPE 1 : Présenter son business efficacement.

Le rôle primordial de votre landing page est de passer un message clair dès les premières lignes lues par les utilisateurs. Il faut que la proposition de conversion que votre landing page met en place soit immédiatement comprise par le visiteur : voulez-vous qu’il s’inscrive ? vous laisse une adresse mail ? télécharge votre application ?
Posez-vous dès maintenant la question : « Pourquoi cette landing page ? Qu’est-ce que je cherche à obtenir de mes visiteurs ? »

Vous devez également toujours rester centré.e sur les attentes de vos personae, tant sur le plan sémantique que visuel.

Des outils comme Xtensio peuvent vous aider à mettre en place des personae de qualité.

Un visuel qui retient l’attention en rapport avec votre business, un gros titre, quelques lignes qui viennent préciser votre gros titre… Ça y est ! le visiteur qui vient de vous lire commence à avoir envie d’utiliser le bouton de conversion que vous lui proposez.

Dans le cas de Urchink, la phrase d’accroche « Trouve ton tatoueur et ton tatouage (gratuitement) » permet de comprendre rapidement et efficacement le concept.

2 possibilités : Il adhère et passe à l’action ou il a besoin de plus d’informations.

home-urchink

ÉTAPE 2 : Détailler son concept.

Si votre visiteur n’est pas encore convaincu à 100%, il aura d’en savoir plus sur ce que vous proposez avant de prendre la décision d’adhérer à votre produit/service. Cette deuxième étape vous permet de répondre à cette attente.

La proposition graphique pour cet axe la plus récurrente, car l’une des plus efficaces, serait d’utiliser 3 boites icône/texte alignées à l’horizontal qui précisent le concept :

(exemple : fretly)

Ce choix doit dépendre, là encore, des personae que vous avez identifiés : quelles informations vos personae ont-ils besoin de connaitre ?

Si vous avez besoin d’inspiration pour vos icônes, de nombreuses banques existent comme flaticon ou the nounproject.
Urchink utilise cette méthode pour expliquer son concept d’application de manière très simple et claire en quelques lignes :

deuxieme-urchink

ÉTAPE 3 : Apporter un élément de réassurance qui démontrera votre valeur ajoutée.

L’élément de réassurance est une clé de succès pour combler votre utilisateur en quête d’informations complémentaires.

Cette étape dans votre landing page vous permettra également de faire comprendre à votre visiteur que c’est vous qu’il doit choisir pour répondre à son besoin.

Encore une fois, il est important de rester centré.e sur vos personas pour construire un visuel et une sémantique attrayante.

Concernant les visuels, utilisez sans modération collectui pour vous inspirer.

Pour la sémantique answerthepublic est un outil très intéressant pour répondre aux questions essentielles que peut se poser votre visiteur sur la problématique à laquelle vous répondez avec votre concept.

Ici urchink va droit au but concernant la présentation de sa valeur ajoutée.
La startup expose un vrai problème auquel un tatoué peut être confronté et apporte une réponse réelle avec son concept, renforcée par une expertise métier.

ÉTAPE 4 : Expliquer concrètement le fonctionnement.

Votre lecteur a compris qu’il peut avoir confiance en votre projet et que vous pouvez être la solution à son problème… Mais concrètement ? C’est maintenant que vous devez lui expliquer votre concept le plus clairement possible

En deux pages Urchink nous explique ce qu’est de manière très concrète urchink et permet à l’utilisateur de se projeter.

On remarque qu’on passe de la présentation d’une idée et du concept à quelque chose qui est maintenant très concret et que le lecteur ne peut que comprendre à ce stade.

Sur certaines landing pages on peut, comme l’étape 3 , se servir de boite icône/texte pour préciser et faire comprendre le concept. Il est important de garder à l’esprit que l’information est saisie plus rapidement grâce à des visuels.

fonctionnalites-urchink

ÉTAPE 5 : Synthétiser et appeler à l’action.

Ça y est votre lecteur a compris votre concept et est prêt à télécharger votre appli / s’inscrire à votre newsletter pour être tenu au courant / vous contacter pour créer un espace …

Toi qui est tatoué ou qui a envie d’être tatoué, tu as compris l’idée ? tu as envie de télécharger l’appli dès maintenant ? Oui ?

Alors on peut dire que Urchink a su créer une landing page efficace, sur les conseils d’1Kubator !

(Le plus : Urchink parle également à du B2B, c’est pourquoi il y a une landing page dédié aux pro.)

Toi aussi tu veux voudrais être accompagné.e par 1Kubator pour ton projet digital ?

Tu peux t’inscrire sur notre plateforme et nous expliquer ton concept !

Je m’inscris maintenant

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search