[1Kafé] Entretien avec Simon Jézéquel, co-fondateur d’Archibien

Aujourd’hui, nous recevons Simon Jézéquel, co-fondateur d’Archibien, une plateforme de consultation d’architectes à destination des particuliers, mais aussi des professionnels ! Il nous présente la startup qu’il a créé début 2016…

Bonjour Simon, peux-tu nous présenter Archibien ?

Archibien, c’est un service inédit de consultation d’architectes destiné aux particuliers comme aux professionnels, partout en France. On propose à nos clients de mettre en compétition 3 agences d’architecture sur leur projet. Chacune des agences est sélectionnée selon des critères objectifs et répondent sous 4 semaines avec un projet détaillé, correspondant au cahier des charges du client. Ce dernier peut ainsi choisir le meilleur projet et donc l’architecte avec lequel le réaliser.


Sur quels critères vous choisissez les agences ?

Sur des critères objectifs : localisation géographique du projet, budget des travaux, typologie et complexité du projet. Chaque agence a ses spécialités et évidemment ses disponibilités. On recrute les agences à partir de leurs références et, si les clients le souhaitent, on peut leur présenter les références des agences que l’on pense présenter sur leur consultation.

C’est quoi le business model ?

Le client nous paye un forfait. Il en existe 3 différents, qui sont indépendants du coût des travaux. Ils sont basés sur le mode de rendu de la consultation.

forfaits-archibien-1kubator-nantes

En tant que client, pourquoi ne pas aller voir 3 agences en direct ?

Nos forfaits reviennent à 3 fois moins cher au client que s’il avait demandé à 3 agences (voire même à 2 agences) de lui présenter un pré-projet afin de s’engager (une esquisse coûtant en moyenne 1 500 € auprès d’une agence, ce qui est normal pour le travail réalisé). On a un accord avec les agences partenaires qui nous permet cela. En contrepartie, on leur propose des projets tout au long de l’année. La qualité est par ailleurs forcément au rendez-vous, puisque nous signons un règlement de consultation avec les agences. Celui-ci donne également une date butoir à respecter, ce qui assure au client de recevoir les 3 propositions le même jour.

projet-archibien-1kubator-nantes

Exemple de propositions rendues à l’un des clients d’Archibien pour une surélévation d’immeuble à Rennes

Vous avez des concurrents ?

Il existe des plateformes concurrentes dans le sens où elles proposent aux particuliers de rencontrer l’architecte pour mener leurs projets, certes, mais notre proposition de valeur est unique et fairplay pour toutes les parties. Nous ne sommes pas un annuaire, mais un service sur-mesure pour bien lancer son projet. C’est important de choisir celui ou celle qui construira ou rénovera sa maison sur la base d’un projet et d’une rencontre, et non pas d’un simple devis…

Certains reprochent au digital de déshumaniser la relation client/prestataire, qu’en penses-tu ?

En ce qui nous concerne, nous passons énormément de temps avec le client par téléphone, par mail, par sms même ! On passe en moyenne 3 ou 4 heures avec chacun d’eux pour rédiger leur cahier des charges : élaborer le programme du projet, les attentes, les envies, affiner l’enveloppe budgétaire aussi. Nous sommes plus une société de conseil qu’une plateforme web ! On fait énormément de pédagogie autour du métier d’architecte en amont avec les clients et avant de lancer la consultation. On ne lance jamais une consultation dans l’heure qui suit l’inscription d’un projet. On affine aussi au cas par cas la sélection des architectes, et en direct. Le digital nous permet de développer des outils de travail et d’optimisation de temps pour le client, les agences, et nous (ce qui nous permet de tenir ces prix forfaitaires d’ailleurs), mais on reste persuadé que le temps humain n’a pas de prix !

archibien-1kubator-nantes

L’équipe d’Archibien

Qui sont tes clients ?

On travaille pour la sphère du client privé, qu’il soit particulier (environ 60%) ou professionnel (environ 40%). Les particuliers ont des projets de construction de maison, d’extension, de rénovation d’intérieur, de surélévation d’immeubles… Nos clients professionnels sont quant à eux des restaurateurs, des commerçants, des hôtels, des TPE/PME, des promoteurs immobiliers…

Petit retour en arrière, comment Archibien a vu le jour ?

L’idée d’Archibien est née en 2015, suite à une expérience professionnelle dans le monde des médias spécialisés dans l’architecture et de l’événementiel autour du métier d’architecte. Titulaire du diplôme d’architecte, la rencontre entre particuliers et architectes m’a toujours intéressé et c’est ce pour quoi j’ai travaillé pendant plusieurs années avant de lancer Archibien. Je me suis un jour dit que l’on pouvait aller plus loin dans la démarche et permettre aux gens de choisir, de façon objective, le bon architecte pour son projet. Cette solution a été d’appliquer au domaine du privé ce qui est obligatoire dans le domaine du public : le concours d’architectes.

C’était comment l’enfance d’Archibien ?

J’ai lancé Archibien en Bretagne, avec de premiers clients rapidement, puis tout s’est enchaîné assez vite. Plusieurs personnes m’ont proposé de me développer, mais je voulais vivre l’aventure avec quelqu’un. On m’a recommandé de rencontrer Olivier Menard début 2016 et l’on s’est très vite associé. Lui aussi titulaire du diplôme d’architecte, il est également passé par HEC Entrepreneurs après diverses expériences en agence d’architecture. Passé ensuite par le développement d’espaces de coworking, il travaillait alors dans une agence de Design Thinking et Business Design sur Paris, son expérience était très complémentaire de la mienne. Le coup de foudre professionnel a eu lieu !

simon-olivier-archibien-1kubator-nantes

Simon Jézéquel et Olivier Ménard

Est-ce que tu as eu peur de te lancer tout seul ?

Pas du tout, c’est assez excitant, ça laisse plein de possibilités. Mais l’association a beaucoup de bon aussi, ça permet de partager, de se soutenir et surtout de partager les nombreux beaux moments !

Pourquoi avoir choisi d’être accompagné par 1Kubator et la Station F ?

Les deux structures nous apportent des échanges au quotidien avec les autres startups et les mentors, des réseaux, prendre du recul aussi, le tout au cœur d’écosystèmes digitaux. Cela nous permet aussi de bénéficier de bureaux à Paris et à Nantes, pour rayonner un maximum et faciliter les rencontres.

D’autres structures vous accompagnent ?

En fonction des structures, certaines thématiques se croisent mais d’autres sont très différentes donc c’est complémentaire. Nous avons aussi été sélectionnés par le Village by CA Atlantique Vendée avec qui nous avons également grand plaisir à avancer.

Est-ce que tu as rencontré des grosses difficultés jusqu’ici ?

Non, mis à part le fait que les choses avancent toujours trop lentement (rires) !

Le développement à l’international, c’est prévu ?

On a une réflexion autour de tout ça bien sûr, pour l’instant on n’est pas prêt, on veut vraiment se développer sur le marché français, avoir les bonnes pratiques, les bons outils et les bons metrics pour ensuite aller effectivement sur d’autres marchés.

Les chiffres clés d’Archibien ?

Aujourd’hui, on travaille avec plus de 300 architectes partenaires partout en France, plus d’une centaine de projets ont été livrés, et plus de 10 millions d’euros de budget travaux sont passés par Archibien !

 

Tu veux en savoir plus ou rencontrer l’équipe d’Archibien ?

Contacte-les au 01.77.85.60.01 ou par mail sur leur site !

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search